Société V.E.A. Concept

Lois du jeu - Football

Vous trouverez ci-dessous la loi N°4 officielle du Football et du Futsal : aucune clause n'interdit l'utilisation de la talonnette qui est de constitution caoutchouteuse, donc non dangereuse.

Pour passer une commande cliquer ici
 

 loi 4 - EQUIPEMENT DES JOUEURS DE FOOTBALL

 
https://resources.fifa.com/image/upload/laws-of-the-game-2017-18-2901167-2901169.pdf?cloudid=reuf0qjvnafhuxlvuwjb

 

LOI 4 – ÉQUIPEMENT DES JOUEURS

 

  1. Sécurité

 Un joueur ne doit pas utiliser d’équipement ou porter quoi que ce soit qui soit dangereux. Tout type de bijou (colliers, bagues, bracelets, boucles d’oreille, rubans de cuir ou de caoutchouc, etc.) est interdit et doit être ôté. Recouvrir les bijoux de ruban adhésif n’est pas autorisé. Les joueurs doivent être inspectés avant le début du match, et les remplaçants avant d’entrer en jeu. Si un joueur porte ou utilise un article ou un bijou non autorisé ou dangereux, l’arbitre doit ordonner au joueur :

• d’ôter l’article ;

• de quitter le terrain au prochain arrêt de jeu s’il ne peut pas ou ne veut pas s’exécuter. Un joueur refusant d’obtempérer ou remettant l’article doit être averti.

 

 

2 - Équipement obligatoire L’équipement obligatoire de tout joueur comprend chacun des équipements suivants :

• un maillot avec des manches ;

• un short ;

• des chaussettes – tout ruban adhésif ou matériau appliqué ou porté à l’extérieur doit être de la même couleur que la partie de la chaussette sur laquelle il est appliqué ou qu’il couvre ; • des protège-tibias – ils doivent être en matière adéquate pour offrir un degré de protection raisonnable et doivent être recouverts par les chaussettes ;

• des chaussures.

Les gardiens de but peuvent porter des pantalons de survêtements.

Un joueur ayant perdu accidentellement une chaussure ou un protège-tibia doit les remplacer le plus vite possible et au plus tard lors du prochain arrêt de jeu ; si, avant de le faire, le joueur joue le ballon et/ou marque un but, le but est accordé.

 

3 - Couleurs

• Les deux équipes doivent porter des couleurs les distinguant l’une de l’autre et des arbitres.

• Chaque gardien de but doit porter des couleurs distinctes de celles portées par les autres joueurs et par les arbitres.

• Si la couleur des maillots des deux gardiens est la même et si aucun des deux gardiens n’a d’autre maillot, l’arbitre autorise à jouer le match. La couleur du maillot de corps doit être identique à la couleur dominante des manches du maillot ; la couleur des cuissards/collants doit être identique à la couleur dominante du short ou à la partie inférieure du short, et les joueurs d’une même équipe doivent porter la même couleur.

 

 

4 - Autre équipement

Les protections non dangereuses, comme les casques, les masques faciaux, les genouillères et les coudières en matériaux souples, légers et rembourrés sont autorisées, tout comme les casquettes de gardien et les lunettes de sport. Couvre-chefs Lorsqu’un couvre-chef (excepté les casquettes de gardiens) est porté, celui-ci :

• doit être de couleur noire ou de la couleur dominante du maillot (à condition que les joueurs d’une même équipe portent un couvre-chef de la même couleur) ;

• doit être en accord avec l’apparence professionnelle de l’équipement du joueur ;

• ne doit pas être attaché au maillot ;

• ne doit constituer de danger ni pour le joueur qui le porte ni pour autrui (notamment le système de fermeture au niveau du cou) ;

• ne doit pas avoir de partie(s) dépassant de la surface (éléments protubérants). Systèmes de communication électroniques Les joueurs (y compris les remplaçants, joueurs remplacés et joueurs exclus) ne sont pas autorisés à porter ou utiliser toute forme de système électronique ou de communication (à l'exception des systèmes électroniques de suivi et d’évaluation des performances). Les officiels d'équipe ne peuvent utiliser aucune forme de système de communication électronique sauf lorsque cela implique directement le bien-être ou la sécurité des joueurs. Systèmes électroniques de suivi et d’évaluation des performances Lorsque les joueurs utilisent des systèmes électroniques de suivi et d’évaluation des performances avec technologie embarquée lors de matches disputés dans une compétition officielle organisée sous les auspices de la FIFA, des confédérations ou des fédérations nationales, la technologie embarquée sur le système du joueur doit porter la marque suivante : Cette marque indique que le système a été officiellement testé et qu'il respecte les critères de sécurité minimum de l'International Match Standard développés par la FIFA et approuvés par l'IFAB. Les instituts habilités à effectuer les tests en question doivent être agréés par la FIFA. La période de transition se termine le 31 mai 2018. Quand les systèmes électroniques de suivi et d’évaluation des performances sont utilisés (sous réserve de l’accord de la fédération nationale/l’organisateur de la compétition concernée) :

• ils ne doivent pas être dangereux ;

• les informations et données transmises à partir de ces dispositifs/systèmes ne peuvent pas être reçues ni utilisées dans la surface technique durant le match.

 

 

5 - Slogans, déclaration, images, publicité

L’équipement ne doit présenter aucun slogan, inscription ou image à caractère politique, religieux ou personnel. Les joueurs ne sont pas autorisés à exhiber de slogans, messages ou images à caractère politique, religieux, personnel ou publicitaire sur leurs sous-vêtements autres que le logo du fabricant. En cas d’infraction, le joueur et/ou l’équipe sera sanctionnée par l’organisateur de la compétition, par la fédération nationale ou par la FIFA

 

 

6 - Infractions et sanctions

Pour toute infraction à la présente Loi, le jeu ne doit pas nécessairement être arrêté et :

• l’arbitre doit demander au joueur de quitter le terrain pour corriger sa tenue ;

• le joueur doit quitter le terrain dès le prochain arrêt de jeu, à moins qu’il n’ait déjà corrigé sa tenue. Un joueur quittant le terrain pour corriger sa tenue ou en changer doit :

• laisser un arbitre vérifier son équipement avant d’être autorisé à regagner le terrain ;

• attendre l’autorisation de l’arbitre principal pour regagner le terrain (ce qui peut se faire pendant le jeu). Un joueur pénétrant sur le terrain sans autorisation doit être averti et si l’arbitre arrête le jeu pour donner l’avertissement, un coup franc indirect sera accordé à l’endroit où se trouvait le ballon au moment de l’interruption du jeu.

 loi 4 - EQUIPEMENT DES JOUEURS DE FUTSAL

https://resources.fifa.com/mm/document/footballdevelopment/refereeing/51/44/50/lawsofthegamefutsal2014_15_fneu_french.pdf

LOI 4 – ÉQUIPEMENT DES JOUEURS DE FUTSAL

 

 

Sécurité L’équipement ou la tenue des joueurs ne doit en aucun cas présenter un danger quelconque pour eux-mêmes ou les autres. Cela s’applique aussi aux bijoux en tous genres. Équipement de base L’équipement de base obligatoire de tout joueur comprend les éléments distincts suivants :

• un maillot – si le joueur porte un maillot de corps, la couleur des manches de celui-ci doit être de la couleur dominante des manches du maillot ;

• un short – si le joueur porte des cuissards, ceux-ci doivent être de la même couleur que la couleur dominante du short. Le gardien de but est autorisé à porter un pantalon de survêtement ;

• des chaussettes – si un ruban adhésif ou matériau similaire est appliqué à l’extérieur, il doit être de la même couleur que la partie de la chaussette sur laquelle il est appliqué ;

• des protège-tibias ;

• des chaussures – les seules autorisées sont des chaussures en toile ou des chaussures de sport en cuir mou avec semelles en caoutchouc ou en matière similaire.

Protège-tibias

• Ils doivent être entièrement couverts par les chaussettes.

• Ils doivent être en caoutchouc, plastique ou autre matière similaire appropriée.

• Ils doivent toujours offrir une protection adéquate.

 

Couleurs

• Les deux équipes doivent porter des couleurs les distinguant l’une de l’autre mais les distinguant aussi des arbitres et arbitres assistants.

• Chaque gardien doit porter une tenue de couleur nettement différente de celle des autres joueurs, des arbitres et des arbitres assistants.

 

Infractions et sanctions Pour toute infraction à la présente Loi :

• le jeu ne doit pas nécessairement être arrêté ;

• le joueur contrevenant devra quitter le terrain dès le prochain arrêt de jeu pour changer de tenue, à moins qu’il n’ait déjà changé de tenue ;

• tout joueur ayant dû quitter le terrain pour changer de tenue ne pourra y revenir sans y avoir été autorisé par les arbitres ou le troisième arbitre ;

• les arbitres – et tant que possible le troisième arbitre – devront contrôler la conformité de l’équipement du joueur avant de l’autoriser à revenir sur le terrain ;

• le joueur, s’il n’a pas été remplacé, ne pourra revenir sur le terrain que lors d’un arrêt de jeu – à moins que le troisième arbitre l’autorise à entrer sur le terrain quand le ballon est en jeu. Un joueur qui aura dû quitter le terrain pour avoir enfreint la présente Loi – et qui n’aura pas été remplacé auparavant – sera averti s’il retourne sur le terrain sans l’autorisation des arbitres ou du troisième arbitre.

 

Reprise du jeu Si les arbitres interrompent le jeu pour avertir le joueur fautif :

• le match reprendra par un coup franc indirect exécuté par un joueur de l’équipe adverse à l’endroit où se trouvait le ballon au moment où les a Publicité sur l’équipement Équipement de base obligatoire L’équipement de base obligatoire ne doit présenter aucun slogan, inscription ou image à caractère politique, religieux ou personnel. L’équipe d’un joueur dont l’équipement de base obligatoire présente une inscription, un slogan ou une image à caractère politique, religieux ou personnel sera sanctionnée par l’organisateur de la compétition ou par la FIFA. Sous-vêtements Les joueurs ne sont pas autorisés à exhiber de slogans, messages ou images à caractère politique, religieux, personnel ou publicitaire sur leurs sous-vêtements autre que le logo du fabriquant.

Un joueur/l’équipe d’un joueur exhibant tout slogan, message ou image à caractère politique, religieux, personnel ou publicitaire sur ses sous-vêtements autre que le logo du fabriquant sera sanctionné(e) par l’organisateur de la compétition ou par la FIFA .